Les contraintes de coordination entre scientifiques et entraîneurs dans les structures de transfert de technologies du monde sportif

Cette étude questionne les formes de coordination que les entraîneurs sportifs entretiennent avec les scientifiques et les connaissances qu’ils produisent. Nous nous focalisons sur deux structures de transfert de technologies, qui ont pour fonction de transférer les connaissances et les technologies issues de l’activité scientifique sur le terrain sportif afin d’améliorer les performances. L’enquête, qui s’appuie sur des observations, des entretiens et l’analyse d’un corpus écrit a permis de mettre en lumière que les instrumentations mobilisées dans les structures de transfert de technologies sont des appuis essentiels de la coordination entre les acteurs : elles sont à la fois au service de la production des connaissances scientifiques et de l’entraînement. Cependant, les résistances des entraîneurs aux connaissances scientifiques sont fréquentes, et quand bien même le monde sportif a recours à la science pour optimiser les procédés d’entraînement, leur coordination reste fragile.

 Lien vers l'article