3e Biennale de la sociologie de l'urbain et des territoires

 Les 17, 18 et 19 octobre 2018, le RT9 de lʼAssociation française de sociologie organisera à l'EHESS à Marseille, sa 3e Biennale de la sociologie urbaine et des territoires, autour du thème

"Ville et capitalisme"
 

Ces journées d’études ont vocation à rassembler l’ensemble des sociologues français-e-s, et plus largement les chercheurs en sciences sociales (politistes, anthropologues, économistes, géographes, historiens, démographes, etc.), qui travaillent sur les questions urbaines et territoriales. Cette manifestation se veut un moment privilégié d’échanges et d’analyses autour d’une grande thématique de recherche. 


La première journée (mercredi 17/10) est consacrée à l’atelier doctoral du RT9. Rendez-vous annuel depuis une dizaine d’années, cet atelier autogéré est organisé par un comité ad hoc de doctorant-e-s du RT9, avec l’appui d’un comité scientifique d’enseignant-e-s chercheur-e-s confirmés pour évaluer et sélectionner les propositions de communication. Un appel à communications spécifique sera diffusé prochainement. 

Les deuxième et troisième journées (jeudi 18/10 et vendredi 19/10) constituent le cœur de la Biennale. Elles comportent des séances plénières, dont le programme sera diffusé prochainement, et des ateliers thématiques consacrés aux différents aspects du lien entre ville et capitalisme. L’appel à communication (voir document joint) vise à construire des ateliers thématiques. Enfin, une projection-débat du documentaire Bricks, réalisé par Quentin Ravelli, se tiendra dans la soirée du jeudi 18 octobre.

La Biennale est organisée avec le soutien de l’iNED, du LISST, du CESAER (INRA-Agrosup), de l’IRISSO (Université Paris-Dauphine-PSL), du LAMES, du CRESPPA-CSU, du CeRIES (Université de Lille), du Centre Norbert Elias et du PRINTEMPS-UVSQ.

Résumé:

 

Cinquante ans après la publication de l’ouvrage Le droit à la ville, d'Henri Lefebvre, la troisième Biennale de la sociologie de l'urbain et des territoires propose d’interroger les interactions entre les dynamiques du capitalisme et les dynamiques urbaines, et plus largement les logiques économiques et marchandes de la production et de la transformation des territoires, ainsi que leur articulation avec les politiques et les mouvements sociaux.

Les liens entre ville et capitalisme constituent une interrogation fondatrice des recherches portant sur le fait urbain, comme l'illustrent l'ancienneté et le nombre des travaux en histoire et en sociologie ayant analysé les dynamiques croisées des révolutions industrielles, de l'urbanisation et de la marchandisation du sol et de l’immobilier depuis le début du XIXe siècle. La ville y apparait à la fois comme un lieu essentiel de production de capitalisme et un monde social transformé par l’essor et les mutations du capitalisme.

Quatre axes de réflexion, qui serviront à la construction des ateliers thématiques, guident cette troisième édition de la Biennale. Des propositions de communication hors axes sont cependant également possibles.

  • Axe 1. Nouvelles compétitions territoriales
  • Axe 2. Marchandisation, financement et production de l'espace
  • Axe 3. Régulation et action publiques
  • Axe 4. Les effets socio-spatiau du capitalisme


Les propositions de communication (4000 signes espaces compris maximum, hors bibliographie) doivent être transmises au format PDF à l’adresse suivante – 
RT9afs@gmail.com – le 31 mars 2018 au plus tard.


Le bureau du RT9 :

Vincent Baggioni (Université Aix-Marseille/LAMES)
François Cusin (Université Paris-Dauphine-PSL/IRISSO)

Eleonora Elguezabal (INRA-CESAER)

Camille François (Université Paris 8/CRESPPA)
Rémi Habouzit (Université de Versailles St-Quentin/ Printemps, Université Aix-Marseille/LEST)
Anne Lambert (INED/CMH)
Lydie Launay (Institut national universitaire Champollion/LISST)
Clément Rivière (Université de Lille/CeRIES)