Séminaire ACOFIS - mercredi 10 mai 2017 de 17h30 à 19h30 - Lille : "Des pauvres en trop". Les logiques de mise en frontière des migrants roms.

L’Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et l’Institut Social de Lille vous invitent, le mercredi 10 mai de 17h30 à 19h30, au séminaire :

 

«Des pauvres en trop»

 

Les logiques de mise en frontière des migrants roms

 

 

Mohamed Belqasmi*

 

  

Le traitement des migrations contemporaines des Roms européens dans la société française fonctionne comme le révélateur de tensions qui la traverse, dans la mesure où la confrontation de l’image qui leur est assignée et des dispositifs dont ils sont l’objet permettent d’aborder des dilemmes, des ambivalences, des hésitations et des dysfonctionnements qui tiraillent cette société. Cette communication s’intéresse dès lors aux logiques de la « politique de la frontière » appliquée aux migrants roms, c’est-à-dire, aux dispositifs expressément mis en œuvre pour les expulser, les contenir, les accueillir, les sélectionner, etc. Au travers d’une approche microsociologique, il s’agit d’analyser comment, à partir du traitement réservé au sein d’une configuration urbaine à des populations roms vivant en bidonville, les institutions publiques assurent à la fois la fonction de clôture du corps social national et la gestion de la situation transitoire des migrants dans une perspective néo-assimilationniste. En effet, le « problème rom » fonctionne comme un révélateur des tensions inscrites au cœur même de la démocratie française : avec le retour de l’insécurité sociale, le doute s’installe avec l’adhésion de franges toujours plus larges de citoyens aux projets sécuritaires et/ou xénophobes promettant la sécurité économique, territoriale, sociale et « culturelle ». Dans ce contexte, nous montrerons comment des populations roms sont, d’une part, construites comme des archétypes de la redondance (« des pauvres en trop »), et d’autre part, comment des processus et des dispositifs dédiés, situés entre dissuasion urbaine et hospitalité publique, produisent dans le même temps les contours d’un groupe inassimilable et une différenciation au sein même des migrants roms en organisant la possibilité de conversion des individus (ou familles).

 *Attaché de Recherche, ACOFIS, LERS/IRTS-IDS Normandie, URMIS Université Côte d’Azur.

  

Lieu : Institut Social de Lille, 53 boulevard Vauban, 59000 LILLE

 

Animationdu séminaire: Anne-Françoise DEQUIRE

 

Inscription: par téléphone au 03 20 21 86 61 ou par e-mail à anne-francoise.dequire@institut-social-lille.fr

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l’Intervention Sociales

Association de loi 1901

Route de Duclair– BP 5 - 76380 Canteleu

l.02 32 83 25 75 - Fax. 02 32 83 25 79

E-mail : acofis@gmail.com

Site Internet : www.acofis.org