Trouble dans l'interculturalité

Le réseau thématique 16 "Sociologie clinique" est heureux de vous annoncer la publication du livre de Sophie Hamisultane, membre du bureau du RT16, Trouble dans l’interculturalité (L'Harmattan, collection « Clinique & changement social », 2017). 

Vous trouverez ci-joint une présentation de l'ouvrage et de son auteure, accompagnée d'un bon de commande.

Présentation de l'ouvrage :

Parmi les diverses analyses sociologiques qui croisent les problématiques concernant la construction de l’identité, l’immigration et les descendants de migrants, la recherche clinique en sciences sociales met le sujet au centre de sa réflexion. Elle examine les processus psychosociaux qui agissent le sujet social.  L’ouvrage rend compte du trouble dans l’interculturalité vécu de manière récurrente par des descendants de migrants — Vietnamiens en l’occurrence — nés en France. Cette interculturalité a trait à une double appartenance culturelle où se joue tant la complexité de leurs origines, liée à la migration, aux fantasmes des racines et aux fantômes de l’histoire généalogique, que le rapport socio-historique de la France à ses colonisés qui détermine les représentations collectives. Plus largement, ce livre témoigne du mal-être du sujet en tension, aux prises avec les exigences d’une culture d’origine — hiérarchique et holistique — transmise et l’exigence d’autonomie portée par la société occidentale. Nous suivons deux histoires de vie, celles de Céline et de Nam, puis leurs échanges au sein d’un groupe interculturel institué, lieu d’une microsocialité française. Par une analyse en spirale au plus près de la réalité du sujet, l’auteure révèle les perspectives interdisciplinaires qu’offre une telle approche pour penser l’interculturalité, constituante du lien social.

Présentation de l'auteure :

Sophie Hamisultane est docteure en sociologie, chercheure associée au Laboratoire de changement social et politique à l’Université Paris Diderot – Paris 7 et professeure associée au département de sociologie de l’université du Québec à Montréal (UQÀM). Elle est membre du Centre international de recherche, de formation et d’intervention psychosociologiques (CIRFIP), du Réseau international de sociologie clinique (RISC), et de l’équipe de recherche Migration, ethnicité dans les interventions des services sociaux et de santé (METISS).