Le protestantisme à Paris. Diversité et recompositions contemporaines, Genève, Labor & Fides, 420 p., Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer (dir.)

 

Texte de présentation du livre :

Quelles sont les dynamiques sociales, religieuses et spatiales observables aujourd’hui en terrain protestant parisien ? Quelles relations les différentes Eglises protestantes entretiennent-elles dans la capitale française ? Le protestantisme à Paris est traversé par une recomposition très active, liée entre autres aux migrations. L’essor des Eglises antillaises, africaines ou asiatiques souvent d’orientation évangélique, et la diversité croissante (culturelle mais aussi théologique) au sein de l’église protestante unie bousculent l’ordre établi.

La Nouvelle France protestante (paru en 2011 aux éditions Labor et Fides, sous la direction de S. Fath et J.-P. Willaime) soulignait déjà l’importance des transformations en cours au sein du protestantisme français. En s’appuyant sur les nouveaux apports de la recherche en sciences sociales, et en s’intéressant à la région capitale qui concentre aujourd’hui plus d’un cinquième des protestants de France, ce livre apporte un éclairage inédit sur ces changements. Il offre un panorama particulièrement riche des expériences protestantes en région parisienne et propose des analyses précieuses sur une série d’enjeux déterminants pour l’avenir de ce protestantisme parisien, tels que l’intégration, la jeunesse, les inégalités sociales, la diversité culturelle ou les nouvelles revendications de visibilité dans l’espace public.

 

Auteurs:

Armand Aupiais-L’homme, Rémy Bethmont, Bernard Coyault, Sébastien Fath, Yannick Fer, Philippe Gonzalez, Linda Haapajärvi, Fatiha Kaoues, Kim Hui-yeon, Gwendoline Malogne-Fer, Junliang Pan, Sabrina Pastorelli, Patrice Rolland, Jean-Paul Willaime, Matthew Wood.

Fichier attaché: