AAC Session conjointe RT08 et GT45 - Congrès AFS Amiens 2017

« SOCIOLOGIE DES POUVOIRS, POUVOIRS DE LA SOCIOLOGIE »

7e congrès, Amiens, 3-6 juillet 2017

Appel à communication pour la session commune :
RT8 (Sociologie du militaire) – GT45 (Sociologie des conflits)

Les équipes du RT8 Sociologie du militaire et du GT45 Sociologie des conflits s’associent pour échanger sur
des thématiques et objets identifiés comme communs auxquels l’actualité donne une certaine perspective.
Nous vous invitons à proposer vos communications autour de ces dernières :

1. Représentations, perceptions, attentes de la population vis-à-vis de la présence quotidienne des militaires
(OPINT Sentinelle) sur le territoire national. Il s'agit d'interroger :
o les impacts de la visibilité des forces de l’ordre et du conflit potentiel sur les relations civilomilitaires,
o la légitimité de l’armée dans le cadre des rapports à l’uniforme et à l’armement porté,
o la mise en visibilité de la force et de ses usages potentiels pour le maintien de l’ordre dans
l’espace public,
o les formes du contrôle social, les usages de la violence et les figures du tiers.

2. Les perceptions et impacts de l’OPINT sentinelle sur les questions de reconnaissance qui touchent l’armée
à la fois pour les soldats mais aussi pour les civils de la Défense :
o la gestion des conditions de l'exercice de cette activité,
o les frustrations engendrées chez les militaires,
o sur ces aspects, il est aussi question de l’engagement, des motivations et perceptions des
nouvelles recrues, des stages civilo-militaires qui comportent des objectifs d’insertion socioprofessionnelle.
Il est ainsi question des logiques d'intégration et de développement, des
nouvelles initiatives citoyennes en vue de mieux intégrer les jeunes à la société.

3. On peut aussi s’interroger sur le fait de savoir si la forme non conventionnelle de conflit à laquelle la
population a été confrontée (violence politique totale) a un impact sur les sources et types d’engagement et ce,
au-delà de l’aspect événementiel :
o présence d’acteurs armés non institutionnels et/ou privés et processus de légitimation de cette
présence,
o à partir de là peut-être aussi les processus de diffusion, d’entrecroisement et d’adaptation ou de
déplacement des formes nouvelles de conflictualité et leurs effets. Par exemple en termes de
lisibilité, d’identification : instabilité des rapports entre les pouvoirs politiques ou non, acteurs
de la violence légitime ou non, redéfinitions des formes de « guerre », des notions liées –
stratégie – , violence armée et des rapports aux formes d’activités conflictuelles,
o interroger les partages, complémentarités et confusions potentielles entre les fonctions des
différents acteurs de protection et sécurisation sur le territoire (armée, police, gendarmerie,
sécurité privée), notamment dans le contexte Sentinelle et de l'état d’urgence,
o interrogation du point de vue opérationnel (qui, quand, quoi, où, comment – exemple :
négociation, maîtrise dynamique conflictuelle en actes, tactiques de gestion/sécurisation) et du
rapport au pouvoir politique.

4. Enfin, il y a lieu de questionner les répertoires d’actions et de mobilisations politiques (par exemple face à
l’interdiction de certaines manifestations), ainsi que le rôle / réaction / reconfiguration des réseaux sociaux et
de la société numérique face aux conflits violents.

Modalités de réponse à l'appel à communication

Les propositions de communication (1500 signes maximum, espaces compris) présenteront l’objet de la
recherche, le questionnement et la problématique, le terrain, les catégories et la méthodologie utilisées pour le
recueil des données (ou à défaut, les corpus systématiques de sources si ce travail n’est pas lié à un terrain).

Les propositions comprendront les éléments suivants dans l’ordre d’apparition :
• Nom, prénom du/des auteur-e-s
• Fonction et institution de rattachement
• Adresse mail
• Titre de la communication
• 5 mots clés
• Proposition de communication (1500 signes maximum espaces compris)
• Quelques références bibliographiques

Nous vous remercions de bien vouloir :

1- indiquer en objet de votre message : AFSRT08GT45 proposition congrès 2017
2- nommer votre fichier de la façon suivante : nom_AFS2017_RT08GT45.doc

Les propositions doivent être adressées sous fichier word et rtf à
sociologieconflitsafsgt45@gmail.com et SebJakubowski@aol.com
avant le 06 février 2017.

Les réponses aux propositions reçues seront envoyées courant mars 2017.

Fichier attaché: