Groupe de travail : « Sociologie, emplois et métiers »

Chers collègues,

La sociologie fait régulièrement l’objet d’attaques et de critiques, notamment sur sa relative incapacité à permettre à ses diplômés de s’inscrire pleinement dans le champ professionnel. C’est l’idée reçue, trop souvent entendue, selon laquelle la sociologie serait une  « usine à chômeurs ».

Entre nous, nous nous révoltons (parfois) face à de tels propos, de temps en temps une tribune est publiée dans la presse… mais nous ne disposons pas vraiment de données synthétiques et facilement utilisables pour opposer à ces discours la réalité des faits.

A la suite d’échanges entre l’AFS et l’ASES, nous avons organisé au sein du CE de l’AFS, un premier groupe de travail : « Sociologie, emplois et métiers »,  pour recueillir, produire, mettre en forme et en valeur des données que nous pourrions opposer aux critiques, mais aussi mobiliser face à la relative ignorance des débouchés et des usages professionnels qu’offre la sociologie.

Une discussion au sein du groupe de travail, qui s’est réuni pour la première fois le 10 décembre 2013, nous a permis de nous rendre compte qu’il existait de nombreux travaux ou sources, au-delà des plus souvent cités (ex. O. Piriou ou les enquêtes du CEREQ…). En effet, de nombreuses initiatives ont déjà été prises par des départements universitaires ou des OVE, toutes plus ou moins isolées les unes des autres. Aussi, plutôt que de produire ex-nihilo notre propre documentation, nous pensons qu'il est préférable que l'AFS commence par centraliser et mettre en valeur les données et travaux disponibles sur le sujet 

C'est dans ce sens que nous vous sollicitons, afin que vous puissiez nous aider à recenser de manière aussi large que possible les connaissances existantes.

Pour être plus précis, pourriez-vous avant la fin février 2014, nous transmettre toutes les références que vous connaissez sur ce sujet - quels que soient les niveaux d’études (L, M et D). Il peut s’agir de références académiques (ouvrages, articles, thèses -français ou étrangers), d’enquêtes produites par des organismes publics (type Cereq) voire privés (la revue l’Etudiant publie des données), mais aussi de données internes à vos institutions – de plus en plus de départements de sociologie disposent d’enquêtes de ce type-, de mémoires de master, de témoignages… bref, tout ce qui peut collectivement nous permettre de rompre avec les préjugés et discours communs véhiculés sur les rapports entre sociologie et emplois.

Si vous souhaitez nous aider dans cette petite entreprise, que nous espérons pouvoir élargir et développer, vous pouvez transmettre vos messages et informations à Rémy Le Saout (UFR sociologie - Université de Nantes) à cette adresse enqueteemploiafs@gmail.com.

 

 

 

 

En vous remerciant.
Le groupe de travail « Sociologie, emplois et métiers »