RT20 Méthodes

Responsable(s) : Viviane Le Hay et Louis-André Vallet

 

Descriptif : L’enjeu de ce réseau est de contribuer à la progression de la discipline en enracinant la réflexion sur les méthodes dans les activités de production de connaissances, la conduite d’opérations de recherche, la fabrique de la sociologie (enquête, collecte, traitement, analyse, mise en forme, etc.). L’ambition est d’ancrer les réflexions et débats sur les méthodes dans des enjeux de connaissance importants pour le rayonnement de la sociologie. L’inventaire de tels enjeux est ouvert, et c’est un travail collectif permanent que de le compléter. À titre d’exemples, on peut citer : les prises en compte de la dimension temporelle, les comparaisons internationales ; la dimension langagière des matériaux ; le statut, la conception et l’utilisation des logiciels ; l’évolution des pratiques des méthodes ; etc.

 

Bureau : Stéphanie Abrial, Jérémy Bouillet, Alexandre Delanoë, Margot Delon, Viviane Le Hay, Marie Moncada, Annie-Claude Salomon, Louis-André Vallet, Karl Van Meter

Contact : Viviane Le Hay et Louis-André Vallet (ou tout autre membre du bureau)

 

Sur internet :

Vers les présentations données au Congrès de Grenoble (2011)

Vers les présentations données au Congrès de Nantes (2013)

Vers les présentations données au Congrès de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (2015)

SESSIONS DU RÉSEAU THÉMATIQUE 20 “MÉTHODES”

DE L’ASSOCIATION FRANCAISE DE SOCIOLOGIE

CONGRÈS D’AMIENS

3 – 6 juillet 2017

 

 Coordination :  Viviane Le Hay et Margot Delon

Session 1 “La formulation des questions d’enquête”

Lundi 3 juillet (10h30-12h30) - Responsable de session : Karl van Meter (CNRS, CMH, ENS/EHESS)

 Adrien PAPUCHON (Responsable du Baromètre d’opinion de la Drees, Ministère des Affaires sociales et de la Santé) : Ce qu’ALIS nous dit de ses amis. L’introduction d’une prestation fictive dans des questions de connaissance du système de protection sociale : de l’artefact à l’aversion des classes supérieures à reconnaître leur défaillance face à l’enquêteur

Flora CHANVRIL (Sciences Po, CEVIPOF, CNRS, Paris), Viviane LE HAY (Sciences Po Bordeaux, Centre Émile, Durkheim, CNRS, Bordeaux) : Qualité des données et administration des enquêtes par questionnaire : une comparaison internet/face-à-face. Le cas du baromètre CNCDH portant sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie

Sophie PANEL (Sciences Po Bordeaux, Centre Émile Durkheim, CNRS) :Doit-on renoncer aux questions de sondage sur la démocratie ? Analyse du fonctionnement différentiel des items portant sur les attitudes démocratiques dans les pays en transition

Mathieu BRUGIDOU(EDF R&D, PACTE), Michèle MOINE (LJK – MS, PACTE) : Les questions ouvertes à l’épreuve des panels on-line

 Session 2 “Pratiques d’échantillonnage ”

Lundi 3 juillet (16h30-18h) - Responsable de session : Stéphanie Abrial (CNRS, PACTE UMR 5194, Univ. Grenoble Alpes)

 Géraldine VIVIER (INED, Service des enquêtes) : Enquête dans les bains-douches de Paris : quand le questionnaire se fait archive…Pour une approche pluridisciplinaire des matériaux collectés.

Tania LEJBOWICZ (INED), Mathieu TRACHMAN (INED / EHESS, IRIS) : Saisir les LGBT dans une enquête en population générale et dans une enquête de volontaires par internet : stratégies d’enquête, représentativité et comparabilité

Pierre BATAILLE (Université Libre de Bruxelles, Centre METICES), Marc PERRENOUD (Université de Lausanne, LACCUS), Karen BRANDLE (Université de Lausanne, LINES) : Échantillonner hors registre. Retours sur une expérimentation du « Respondent Driven Sampling » chez des « musiciens ordinaires » suisses.

Session 3 “Interroger ses pratiques d’enquête : l’impact des enquêt.eur.rice.s sur la collecte (1)”

Mardi 4 juillet (9h30-11h) - Responsables de session : Margot Delon (OSC, Sciences Po/CENS, Univ. de Nantes) et Viviane Le Hay (CNRS, Centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

 Alex ALBER (Université François Rabelais, Tours, CITERES/COST ; Chercheur associé au CEET/CNAM) : L’usage des données d’interaction dans l’analyse qualitative ?

Inès MARIE, Sarah BRAUN (EHESS) : Enquêter collectivement dans des manifestations publiques

Selma BENDJABALLAH et Guillaume GARCIA (Sciences Po Paris/CNRS, CDSP) : Enseigner en SHS avec des archives d’enquêtes qualitatives- Enjeux et pratiques méthodologiques

Baptiste COULMONT (Université Paris 8, CRESPPA / INED) : Le petit peuple des sociologues: anonymes et pseudonymes dans la sociologie française

 Session 4 “Interroger ses pratiques d’enquête : l’impact des enquêt.eur.rice.s sur la collecte (2)”

Mardi 4 juillet (11h30-13h) - Responsables de session : Margot Delon (OSC, Sciences Po/CENS, Univ. de Nantes) et Viviane Le Hay (CNRS, Centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux)

 Efi MARKOU (INED), Emilie BOURGEAT (INED) : Le travail de l’enquêteur au quotidien : retour sur l’expérience d’une enquête quantitative

Julie MAURICE (LSQ-CREST, CMH) : Enquêtrices enquêtées. La collecte de données statistiques à l’épreuve de l’ethnographie

Anne CORNILLEAU, Anne-Sophie COUSTEAUX (Sciences Po Paris/CNRS, CDSP) : (Ré)interroger des individus tous les mois : quels effets sur les comportements et les réponses dans le panel ELIPSS ?

 Session 5 “Big Data et analyse des traces”

Mercredi 5 juillet (9h-10h30) - Responsable de session : Karl van Meter (CNRS, CMH, ENS/EHESS)

 Pierre-Antoine BILBAUT (Université Paris – Descartes, CERLIS / INED) : Que disent les jeunes sur Facebook ? Une analyse lexicale des publications en ligne des 18-25 ans

Julien BOELAERT (Université de Strasbourg, SAGE) : Que faire de la prédiction en sciences sociales. Forêts, neurones et logits

Maxime CRÉPEL (Sciences Po Paris, Médialab), Dominique BOULLIER (Social Medialab - EPFL Lausanne) : L'Habitèle comme dispositif de basculement entre mondes sociaux : visualiser et confronter les utilisateurs à leurs traces d'activité mobile

Mathieu JACOMY (Sciences Po Paris, Médialab) : Retour sur les enquêtes web d’étudiants en sociologie

 Assemblée générale du RT

Jeudi 6 juillet (9h30-10h30)

 Session 6 “L’articulation entre qualitatif et quantitatif”

Jeudi 6 juillet (11h-13h) - Responsable de session : Louis-André Vallet (CNRS, OSC, Sciences Po)

 Fanny BUGEJA-BLOCH (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CRESPPA), Marie-Paule COUTO (Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, CRESPPA) : À la croisée des enjeux administratifs et académiques : le cas des post-enquêtes qualitatives associées aux grandes enquêtes de la statistique publique.

Pauline VALLOT (Paris 1, CESSP / Laboratoire de sociologie quantitative (CREST) / Université de Göttingen) : Incarner des chiffres ? La statistique publique comme support à la constitution d’un corpus d’entretiens qualitatifs.

Cécile PLESSARD (Université de Toulouse, LISST), Bénédicte LAVAUD LEGENDRE (Université de Bordeaux, COMPTRASEC), Guy MELANCON (Université de Bordeaux, LaBRI) : Opérationnaliser, saisir et traiter des données issues d’un dossier judicaire : Le cas des réseaux criminels liés à la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle.

Germain BARRÉ (Université de Bretagne Occidentale, LABERS-UBO), Philippe CIBOIS (Université de Versailles-St-Quentin, Laboratoire Printemps) : L'analyse des attractions entre modalités d'une enquête sur l'endogamie : l'apport de l'analyse des réseaux.

Dernières annonces des RT/GT